Menu Fermer

Le thermage

Le thermage n’est pas un laser. Il utilise la radiofréquence. Il émet un courant électrique qui passe entre deux électrodes et qui va chauffer le collagène de la peau, et retendre les fibres de soutien situées entre la peau et le muscle qui se sont relâchées avec l’âge.

Le thermage produit une réaction cicatricielle qui entraîne une rétraction de la peau.

Il peut être utilisé sur le visage et le cou, mais aussi sur le corps, notamment à l’intérieur des cuisses et des bras, ainsi que sur le ventre lorsque la peau commence à se relâcher.

Cette technique s’adresse à des personnes qui ont entre 35 et 50 ans et ne saurait remplacer un lifting car la radiofréquence ne fonctionne pas si la peau est trop distendue.

Il suffit d’une seule séance dont la durée et l’intensité est évaluée au cas par cas par le praticien.

Le traitement est possible sur toutes les peaux, y compris celles de couleur.

Le traitement :

Le praticien commence par quadriller la zone qui va être traitée. Ce dessin sert de repère et permet au médecin de ne pas repasser trop souvent aux mêmes endroits, ce qui pourrait occasionner des brûlures.

L’intensité de l’énergie émise par la machine varie de 0 à 7. Elle est réglée en fonction de la sensibilité de chacun et peut être réajustée fréquemment au cours de la séance.

Ensuite, on applique la pièce à mains de l’appareil sur les zones quadrillées. Un système d’anesthésie par le froid est intégré dans l’appareil, ce qui fait que la zone chauffée est refroidie en permanence, mais malgré cela, le traitement est douloureux et chez certaines patientes, on peut être amené à faire des « pauses » si cela devient insupportable.

On peut repasser plusieurs fois aux mêmes endroits, et jusqu’à 6 à 8 au niveau des endroits où la peau nécessite une remise en tension plus importante.

La séance dure environ une heure.

Les suites :

Après la séance, un léger oedème est possible, et la peau est rouge. Les rougeurs s’estompent rapidement, elles peuvent durer de quelques heures à deux jours environ. Il n’est pas utile d’appliquer une crème spéciale après la séance ni d’avoir recours à un protocole particulier.

Les résultats :

Les résultats sont parfois immédiats pour certains sur l’amélioration de l’éclat de la peau, pour d’autres, ils sont plus progressifs et il faut attendre de 2 à 6 mois pour voir une amélioration sur la tonicité de la peau. Cependant, ils sont très variables d’une personne à l’autre.

Dans la réalité et de l’aveu d’un chirurgien esthétique réputé à Paris, qui le pratique lui même, le thermage est inefficace dans un cas sur deux.

En résumé, le thermage est un traitement cher, dont les résultats sont très aléatoires, et qui peut

être décevant si on en attend trop.

Les risques :

Mal utilisé, le thermage peut occasionner des brûlures. Il semblerait aussi qu’il soit à l’origine d’une fonte graisseuse au niveau du visage chez certaines personnes, ce qui représente un effet secondaire des plus indésirables chez une femme dont le but est précisément de rajeunir…